www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 avril 2014

CDEN du 6 février et 10 avril/liste des horaires par commune

Le CDEN s’est réuni ce 6 février en présence du Préfet, du Président du Conseil Général et du Directeur Académique, des représentants des parents d’élèves, d’élus locaux et des représentants des personnels parmi lesquels ceux de la FSU.

L’ordre du jour était l’actualisation du règlement départemental des écoles dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires, en y joignant les horaires des écoles qui seront en septembre prochain à la semaine de 4,5 jours. Dans l’Eure, le DASEN (Directeur Académique) a précisé qu’après les 26 communes qui sont passées aux nouveaux rythmes à la rentrée 2013, ce sont 402 communes qui doivent y entrer en 2014.

Sur ces 402 communes, il y a eu aujourd’hui 337 projets présentés en CDEN,(Cf ci-joint la liste des communes et horaires validés par le DASEN) 33 communes ont envoyé leur projet trop tard pour pouvoir être présenté ce 6 février : ils le seront en avril. Restent 32 communes « en attente » dont 3 situations de « blocage ou de refus ».

Dans sa déclaration liminaire (voir ci-joint) et dans la discussion, la FSU est intervenue pour dire que toute réforme des rythmes devait se faire avec une véritable concertation, ce qui n’est pas –loin s’en faut- le cas. L’obstination du ministre Peillon à ne pas répondre à notre demande de réécriture du décret de janvier 2013 le rend aujourd’hui responsable de la situation actuelle. Les enseignants ne sont pas opposés à une évolution des rythmes : encore faut-il écouter leur point de vue, encore faut-il que cela améliore la réussite des élèves.

Sur ce plan, la FSU a mis en avant que l’essentiel, pour transformer et améliorer l’Ecole, se jouait ailleurs que sur les rythmes. Ce que l’on enseigne, comment on l’enseigne, dans quel environnement on l’enseigne sont des aspects beaucoup plus déterminants pour influer sur la réussite scolaire. Ceci nous renvoie donc aux programmes, à la formation des enseignants, au travail en équipe mais aussi aux effectifs par classe…

Par ailleurs, la FSU a vivement dénoncé le fait que la loi n’oblige pas les écoles privées sous contrat à appliquer cette réforme.

Pour toutes ces raisons, la FSU a voté contre la proposition du DASEN et a proposé au CDEN le vœu ci-dessous :

« Le CDEN estime nécessaire que l’Ecole publique laïque dispose des moyens pour permettre à chaque jeune de réussir toutes les étapes de sa scolarité.

De fait, l’essentiel de la transformation de l’Ecole ne se joue pas sur la question des rythmes. Toute transformation ne peut se faire sans un vrai dialogue et une réelle écoute.

C’est bien ce qui fait défaut dans la réforme actuelle des rythmes scolaires.

Prenant en compte la situation présente, le CDEN considère que la suspension de la réforme, accompagnée d’une réelle concertation, est la seule voie pouvant conduire à une réforme plus à même d’être utile à l’Ecole et aux élèves. »

Horaires des communes CDEN du 10 avril (reste des communes) ci joint.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.