www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CAPD - CARRIERE  / Compte rendu CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 mars 2015

COMPTE RENDU CAPD du jeudi 12 mars 2015

Vous trouverez dans cet article le compte rendu de la CAPD : dispo / Poste adapté/ liste d’aptitude aux fonctions de directeur/ départ en stage CAPA-SH

Nous avons fait lecture d’une déclaration commune aux 3 syndicats représentés à la CAPD (voir pièce jointe)

1°) Examen des candidatures aux stages de préparation CAPA-SH

Au total 12 départs ont été proposés :

• 1 en option A (une seule demande)

• 1 en option B (une seule demande)

• 2 en option D (sur 6 demandes)

• 3 en option E (sur 10 demandes)

• 2 en option F (sur 5 demandes)

• 3 en option G (sur 8 demandes)

Nous avons demandé les lieux de stages car l’année dernière aucun lieu de formation proche n’avait été trouvé pour l’option G.

Réponse de l’administration : les discussions avec l’université de Rouen sont bien avancées d’autant qu’il s’agit d’une demande commune aux deux départements de l’académie. Les formations A et B auront lieu à Suresnes, les formations D et F à Rouen. Pour les formations E et G, une réponse définitive sera donnée sous 15 jours.

Le SNUipp/FSU note avec satisfaction l’effort réalisé par l’administration pour envoyer davantage de candidats, même si cela reste en deçà des besoins de notre département.

2°) Affectation et maintien sur poste adapté :

L’Eure bénéficie de 10 postes. 3 sont des PALD (poste adapté de longue durée) en cours. Il restait donc 7 postes à attribuer.

Ont été acceptées :
- les 3 demandes de maintien en PACD (poste adapté de courte durée)

- 3 demandes d’entrée en PACD sur 7.

- 1 demande de maintien en PALD (l’autre ayant déjà été renouvelée)

- 1 demande d’entrée en PALD a été refusée mais M Gravé (IENA) recevra cette personne sous 15 jours pour trouver une solution avec elle.

Pour le SNUipp/FSU, il faut maintenant se poser la question de l’augmentation du quota attribué à notre département car avec le recul de l’âge de départ à la retraite, les besoins de notre département risquent de considérablement augmenter…

3°) Attribution des congés de formation professionnelle :

Il y avait 6,5 équivalents temps plein proposés (soit 78 mois). Si les 8 candidats acceptent une formation sur 10 mois, toutes les demandes seront acceptées cette année. 1 candidat reste donc en balance. 1 candidature est arrivée largement hors délai.

4°)Inscription sur la liste d’aptitude aux fonctions de directeur d’école :

Il y a eu 67 demandes dont 30 de plein droit. 35 entretiens ont été effectués (2 personnes ne se sont pas présentées). 7 collègues ont reçu un avis défavorable.

Ceux-ci peuvent demander à consulter leur dossier à la DSDEN ou à être reçu par leur IEN.

Le SNUipp/FSU peut les accompagner dans cette démarche.

Le SNUipp/FSU a obtenu qu’une formation puisse avoir lieu l’année prochaine pour les candidats désireux de préparer cet entretien. Chacun pourra alors connaître les 7 axes sur les quels se fait la sélection. Un rapport de jury pourra également être édité chaque année.

5°) Disponibilités :

Il y a eu 52 demandes de renouvellement et 11 nouvelles demandes toutes accordées.

Les personnes n’ayant pas obtenu leur permutation peuvent encore faire une demande de disponibilité.

Questions diverses :

Qu’en est-il de l’application CHORUS ?

Les collègues concernés pourront commencer à saisir les données pour janvier et février dès la semaine prochaine. Une information sera diffusée par l’intermédiaire des directeurs. Il n’y aura pas de formation spécifique mais chacun pourra faire appel aux équipes de circonscription pour bénéficier d’une aide. Pour l’année prochaine, il a été retenu l’idée d’un accueil par chaque IEN des « nouveaux » personnels concernés pour une petite formation à l’utilisation de CHORUS.

L’enquête « Lecture » est-elle obligatoire ?

Oui, il s’agit d’un organisme agréé par l’Education Nationale. Un panel d’écoles choisies aléatoirement sera soumis à cette enquête.

Doit-on passer obligatoirement par l’observatoire du redoublement pour le maintien d’un élève ?

Oui, l’avis de l’IEN est indispensable. A partir du 1er septembre 2015, il n’y aura plus de redoublement sauf notification MDPH. Il faudra donc revoir la circulaire SEGPA.

Des maires obligent les collègues à venir sur le temps périscolaire. Que comptez-vous faire ?

Si c’est le cas, le DASEN s’est engagé comme il l’a déjà fait, à rappeler aux maires concernés les obligations de service des enseignants.

Quel est le nombre de jours de classes non remplacés en janvier/février ?

Ce nombre sera communiqué par trimestre et par circonscription, il faudra donc attendre début avril.

En cas d’absence de nombreux collègues dans une école c’est la banalisation pédagogique qui prime c’est à dire l’accueil et la sécurité des élèves.

La formation des futurs PES est-elle définie ?

Pas encore. Les négociations avec l’université sont en cours. Là encore il y a une volonté commune des 2 départements pour une même formation.

Les écoles de Louviers « Les Acacias » et « La Souris Verte » seront-elles finalement classées éducation prioritaire ?

M Fatras se rend ce soir à Louviers pour rencontrer le maire. Mais la décision finale appartiendra à Mme le Recteur.

Quand aura-t-on la liste définitive des écoles classées en REP ?

Au prochain CTSD.

Où en sommes-nous avec les CAPE ? Quel contenu ?

Ces conventions garantissent une allocation de moyens sur 3 ans. Elles engagent le Rectorat et les municipalités. Le contenu est discuté avec les équipes pédagogiques. Monsieur Gravé affirme que « les moyens seront mis sur la table ». Sont pour le moment concernées les écoles de « Louise Michel » de Gaillon et « Les Acacias » et « La Souris Verte » de Louviers.

En revanche, les primes ZEP ne sont pas du domaine des CAPE. Elles seront maintenues pour 3 ans dans les écoles qui sortent de L’Education Prioritaire (uniquement pour les collègues qui restent mais pas pour les nouveaux arrivants).

Pouvons-nous avoir un état des lieux des RASED : nombre de postes par circonscription et lieu d’implantation, nombre de postes non pourvus par un enseignant spécialisé E et G avec les lieux d’affectation ?

5 postes G sont vacants : Bois-Bohy, Conches en Ouche, Beaumont le Roger, Pont de l’Arche, François Mitterrand à Vernon.

12 postes E : Georges Pompidou, J. Moulin de Gisors, Pacy sur Eure, 2 à Maxime Marchand d’Evreux, Coches en Ouche, Isambard, A. France et J. Prévert de Louviers, Nonancourt, Charleval, Gasny, Le château à ST-André.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.