www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CAPD - CARRIERE  / Compte rendu CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 juin 2015

Compte rendu CAPD du 4 juin 2015

Vous trouverez en pièce jointe la déclaration intersyndicale ainsi que la déclaration du SNUipp FSU :

Le mouvement intra-départemental :

En quelques chiffres :

année du mouvement |Mouvement 2013 | Mouvement 2014 | Mouvement 2015|

Collègues mutés | 554 soit 59,31% | 518 soit 57 ,2% 541 | soit 59,78%|

Collègues restés sans poste | 177 soit 18,95% | 161 soit 17,91% | 179 soit 19,78%|

Le DASEN continue son entêtement dans ce mouvement à phase unique avec vœux géographiques.

Il pense que les nouvelles modalités seront bénéfiques et il assume le blocage des postes même si il reconnait que cela a de nombreuses conséquences.

Le DASEN ne voit pas pourquoi les deux phases amélioreraient les conditions de mutation des collègues. Il reconnait qu’il y a eu beaucoup d’erreurs de saisie mais la circulaire est là pour informer les collègues des règles et du déroulé du mouvement.

Le SNUipp-FSU 27 est intervenu pour rappeler son opposition à ce mouvement à phase unique avec vœux géographiques.

Nous sommes intervenus sur plusieurs points :

-  Absence de nomination sur les postes de CPC

-  Les vœux commune et regroupement de communes indiqués comme vœux à titre définitif qui font arriver des collègues sur des postes fractionnés.

-  La multiplicité des types de vœux

-  L’impossibilité de faire une nouvelle saisie de vœux

-  L’illisibilité de ce mouvement

-  L’impossibilité pour nous de vérifier les affectations…

Le SNUipp-FSU a demandé un mouvement au plus proche des vœux des personnels. Or, avec ces nouvelles règles imposées, il est source de profonde insatisfaction. C’est pourquoi le SNUipp/FSU a lancé une pétition nationale afin de revenir à un véritable mouvement transparent et équitable !

On signe ici.

Les INEAT-EXEAT :

19 demandes d’INEAT ont été accordées sur 20.

13 demandes d’EXEAT ont accordées sur plus de 80, les autres collègues étant placés sur liste complémentaire.

Le critère retenu a été le barème des permutations informatisées avec révision de celui- ci au vu des nouvelles situations.

Avec ce faible nombre d’autorisations de sortie du département de l’Eure, de nombreux collègues vont se retrouver dans des situations très difficiles à la rentrée.

C’est le sentiment d’être prisonniers chez ces collègues qui domine sans aucune perspective à court terme de permutation.

Au vu des résultats catastrophiques des permutations informatisées, le SNUipp FSU a demandé au directeur académique de revenir sur sa décision de n’autoriser que 12 collègues à entrer dans la liste principale des EXEAT. Le directeur académique a accepté de revenir sur une seule situation. Pour le SNUipp FSU, quelle que soit sa situation, chaque enseignant doit pouvoir muter. C’est pourquoi le SNUipp/FSU 27 demande la réécriture de la circulaire ministérielle du mouvement.

Recrutement des PE par liste d’aptitude :

C’est, cette année, seulement 9 collègues instituteurs qui pourront accéder aux corps des professeurs des écoles sur 13 demandes.

Comme chaque année, le SNUipp FSU a dénoncé le fait que toutes les demandes d’intégration ne soient pas acceptées. A la création du corps des PE, le ministère s’était engagé à ce que tous les instituteurs soient intégrés avant 2007. Nous sommes encore loin du compte.

L’accès à la hors classe :

Cette année 93 collègues pourront accéder à la hors classe. Le dernier promu ayant un barème de 40.317.

Voir notre article sur les conditions d’accès à la Hors classe http://27.snuipp.fr/spip.php ?article1254

Nous remarquons que le taux d’accès à la hors classe est beaucoup plus favorable selon la fonction exercée (direction d’école, CPC, RASED) et selon le sexe (les hommes y sont surreprésentés).

Si une reconnaissance professionnelle est nécessaire, elle ne doit pas se faire aux dépens des autres enseignants qui pour un grand nombre d’entre eux n’accèdent toujours pas à la hors classe avant de partir en retraite. Il est également nécessaire de s’interroger sur l’accès à la hors classe des femmes qui sont proportionnellement moins nombreuses à y accéder. Avec le nouveau barème, cette inégalité se renforce au détriment des adjoints et des adjointes qui exercent en dehors de l’éducation prioritaire. Pour le SNUipp-FSU, tous les collègues promus à la hors-classe grâce au nouveau barème (EP, politique de la ville, direction d’écoles et CPC) doivent l’être hors quota afin de ne pas léser les collègues qui auraient été promus sans cette modification des barèmes.

Le SNUipp-FSU continue d’exiger que l’ensemble des PE puissent terminer leur carrière à l’indice terminal 783 au sein d’une classe unique et de réclamer l’ouverture de discussions sur la refonte de la grille indiciaire. Aujourd’hui, 6 collègues sur 10 partent encore à la retraite sans avoir été promus à la hors classe malgré l’augmentation du ratio (de 2% à 4,5%).

Les questions diverses du SNUipp-FSU :

- Concernant les frais de déplacement (frais de formation) pour les PES B, où en sont les demandes ? Quand les collègues seront-ils informés ?

A ce jour, 4 demandes ont été reçues par l’administration. 2 demandes sont à l’avantage des collègues. 2 demandes ne sont pas intéressantes pour eux. Les collègues pour lesquels les frais de déplacement de formation sont moins intéressants que les 100 euros par mois vont être contactés pour retirer leur demande. Les deux autres collègues, qui pour lesquels les frais de déplacement de formation sont plus intéressants que les 100 euros par mois vont être contactés pour discuter de la démarche à suivre. En effet, ils doivent rembourser avant les sommes perçues. Le choix d’accepter ou non leur sera donné.

- Nous vous avons sollicité au sujet de plusieurs situations de reclassement des collègues PES qui ont été EAP et/ou contractuels à 1/3 temps l’an passé. Vous nous avez répondu le 23/04/2015 avoir obtenu des réponses du ministère avec des règles de calcul précises et que vous feriez les reclassements en fonction. Nous vous demandons donc quelles sont ces réponses et quand ce reclassement sera effectif ?

La secrétaire générale nous a répondu qu’après avoir reçu une réponse du ministère, le reclassement a été lancé. Les collègues ont du maintenant recevoir leur notification. Le rattrapage se fera sur la paye de juillet. Rappel : Les EAP bénéficient du même reclassement que les AED.


- Nous vous avions interpellé lors de la dernière CAPD au sujet des heures des PES B. Vous nous aviez dit de vous faire remonter les situations de ces collègues (ce que nous avons fait). Certaines situations se sont résolues mais pas toutes. Où en est ce dossier ?

9 collègues ont fait remonter leur situation. Le rendu d’heure a été effectué.

-Les écoles ayant des postes bloqués dans leur école n’en sont pas toutes informées. Ces blocages impliquent parfois des répartitions de classe différente, il serait temps de faire une information officielle aux écoles concernées. Est ce prévu ?

Une information est prévue courant du mois de juin avec une réunion des directeurs afin de leur transmettre tous les éléments. Deux éléments connus :
-  Les PES ne devront pas être sur des CP
-  Les PES ne devront pas, dans la mesure du possible, être sur deux cycles.

Le SNUipp FSU a rappelé qu’il faudrait faire cette information très rapidement car les collègues sont en train de faire les répartitions et les commandes.

-Lorsqu’un(e) collègue est absent pour enfant malade le mercredi matin, l’administration compte une journée complète. Pouvez-vous faire en sorte que seule la demi-journée soit comptabilisée ?

Si c’est le cas, c’est une erreur car la manipulation est manuelle. Il faut donc se faire connaitre auprès de l’administration.

- Nous avons appris que la gestion des contrats aidés se fera à la DSDEN76 l’an prochain, certaines écoles attendent de pouvoir recruter et les services leur répondent que tout est bloqué pour le moment. Nous aimerions avoir des précisions sur ce transfert et quand les recrutements seront, à nouveau possibles ?

Tous les contrats qui pouvaient être renouvelés l’ont été avant ce transfert. Pour ce qui est des nouveaux recrutements, il devrait reprendre début octobre (avec donc un décalage d’un mois). Des solutions provisoires pourraient être trouvées dans certaines écoles pour l’accompagnement des enfants handicapés.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.