www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : AESH - AE - AVS - EVS 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 novembre 2015

Compte rendu audience AESH 4/11

L’intersyndicale (CGT, FO, FSU, UNSA, SUD) a été reçue en audience mercredi à la DSDEN de l’Eure. Etaient présents lors de cette rencontre les deux secrétaires généraux du 27 et du 76, l’IENASH de l’Eure et la responsable de la DAPAEC.

L’intersyndicale (CGT, FO, FSU, UNSA, SUD) a été reçue en audience mercredi à la DSDEN de l’Eure. Etaient présents lors de cette rencontre les deux secrétaires généraux du 27 et du 76, l’IENASH de l’Eure et la responsable de la DAPAEC.

Nous avons rappelé lors de cette rencontre nos revendications nationales à savoir : assurer à tous les élèves en situation de handicap un accompagnement de qualité. Pour cela, les personnels doivent pouvoir bénéficier :

- d’un emploi statutaire à plein temps dans la Fonction Publique,

- d’une véritable formation débouchant sur un diplôme et une qualification,

- d’emplois en nombre suffisant.

Sur le plan local, nous avons mis en avant le dysfonctionnement du nouveau service mutualisé pour les deux départements (DAPAEC) qui a entraîné et qui entraîne toujours de nombreuses souffrances dans les écoles et collèges (élèves sans AVS, collègues confrontés seuls dans leur classe à des enfants ayant de lourds handicaps, AVS dont les contrats ne sont pas renouvelés à temps…).

L’Administration se dit bien consciente des problèmes et justifie ces dysfonctionnements par le fait que 10 des 30 personnes qui travaillent à la DAPAEC sont nouvelles, qu’il a fallu harmoniser les façons de travailler des personnels du 76 et du 27, qu’il y avait 300 notifications préconisées par la MDPH de plus par rapport à l’année dernière.

Sur ce dernier point nous avons insisté sur notre attachement à l’indépendance de la MDPH par rapport au « payeur » qu’est l’Education Nationale, pour que cet organisme puisse travailler sans pression.

L’administration nous a ensuite signalé que pour le moment, dans l’Eure, 87 % des enfants ayant une notification MDPH sont accompagnés à ce jour. Au regard des moyens alloués, cette couverture atteindra les 91 % (100 % l’année dernière).

Pour l’intersyndicale, c’est la preuve que la mise en place du guichet unique, outre son éloignement physique, a pénalisé notre département.

Le gouvernement entreprend des réformes sans mettre en face les moyens pour les accompagner. De nombreux enfants, enseignants, AVS, parents de notre département vont en subir les conséquences, parfois dramatiques.

De plus, de nombreuses directions vont voir (ou ont déjà vu) leur aide administrative non renouvelée. Là aussi c’est une régression !

En fin de séance, nous avons pu faire remonter à l’Administration tous éléments en notre possession pour permettre d’accélérer la prise en charge des élèves et d’améliorer la situation de quelques AVS.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.