www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CAPD - CARRIERE  / Compte rendu CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 février 2016

COMPTE RENDU CAPD DU 4 FEVRIER

Vous trouverez dans cet article le compte rendu de cette CAPD traitant du départ en formation DEPS et de la vérification des barèmes des permutations informatisées

Cette CAPD a débuté par une déclaration intersyndicale SNUipp-FSU, SNUDI-FO et SE-UNSA portant sur les règles du mouvement.

Vous pourrez la lire ici.

L’intersyndicale a fait une demande d’audience auprès du DASEN qui y a répondu favorablement. Nous serons reçus le lundi de la rentrée.

Le SNUipp-FSU 27 a rappelé ensuite dans sa déclaration :

-  Sa consigne syndicale de réappropriation des 36 heures d’APC.

-  Sa demande de simplification des tâches administratives pour les directeurs (avec notamment l’arrêt des remontées administratives qui concernent les emplois précaires).

-  Sa proposition autour des INEAT-EXEAT :

Suite au constat sans appel de l’impossibilité de muter sans rapprochement de conjoint, nous demandons que deux listes distinctes soient établies :

. l’une pour les collègues bénéficiant d’un rapprochement de conjoint qui ont déjà des possibilités de mutation lors des permutations informatisées.

. l’autre pour les collègues ne bénéficiant pas de rapprochement de conjoint, n’ayant aucun espoir lors des permutations informatisées.

Le barème restant le critère de classement au sein de chaque liste.

Nous avons également demandé à ce que l’ensemble des collègues postulant sur la formation psychologue puisse partir (5 demandes) afin de rattraper le retard de notre département et d’anticiper les futurs départs.

Vous trouverez notre déclaration dans son intégralité : ici

Pour les remontées administratives, le DASEN s’est engagé à contacter son homologue du 76 pour essayer de résoudre le problème. Pour les INEAT-EXEAT, il a indiqué ne pas être contre cette idée, mais qu’il restait à déterminer le barème. Il a proposé que cela se fasse par tirage au sort.

Le SNUipp-FSU, lui, a proposé que l’on se base sur le renouvellement de la demande, l’échelon et l’ancienneté dans le département. Cette proposition fera l’objet de débats ultérieurs.

Vœux proposés par le SNUDI FO :

Pour information, le SNUipp-FSU ne propose que très rarement de vœux car ceux-ci n’ont que peu d’impact sinon aucun ; surtout lorsqu’ils s’adressent à la ministre.

VŒU 1 :La CAPD de l’Eure réunie le jeudi 4 février 2016 demande à Madame la Ministre d’abandonner le projet de fusion des psychologues scolaires du premiers degré et des COPsy du second degré.

Le SNUipp-FSU a voté CONTRE ce vœu car cette fusion a été portée par notre syndicat. Nous vous invitons d’ailleurs à venir assister à notre RIS avec un intervenant du national sur la situation des psychologues scolaires et des co-psys qui se déroulera à Rouen le 16 mars 2015 de 9h à 12h à la salle Ostermeyer, 11 Ave Pasteur 76 000 Rouen (mairie annexe).

Pour toute information c’est ici

VŒU 2 :La CAPD de l’Eure réunie le jeudi 4 février 2016 demande à Madame la Ministre d’abandonner le projet de décret sur la refonte des obligations de service de tous les professeurs des écoles. Le SNUipp-FSU n’a pas pris part au vote sur ce vœu car nous ne connaissons pas les éléments de ce nouveau projet dans sa totalité. Mais sur le terrain, le SNUipp-FSU 27 est le seul à faire des propositions et à accompagner les collègues sur ce sujet. Notre consigne de réappropriation des 36h d’APC va dans ce sens.

Candidatures au stage DEPS (psychologue scolaire)

5 candidatures ont été transmises pour 2 postes.

Le SNUipp-FSU a rappelé que les besoins étaient criants et que dans certaines circonscriptions, la moyenne d’âge des psychologues est assez élevée. Certains pourront prétendre très prochainement à la retraite. Il faut anticiper leurs départs. Avec seulement 2 postes proposés, nous ne faisons que rattraper le retard.

La DSDEN a indiqué que c’était un effort financier important. Si elle fait partir les 5 candidats, il n’y aurait plus d’autres formations : cela prendrait tout le budget.

1 départ : 5000 à 8000 € minimum.

Mouvement inter-départemental.

La majeure partie des erreurs a été évoquée lors du groupe de travail de lundi. Seuls quelques éléments restaient à éclaircir.

Si vous avez des questions personnelles sur ce sujet n’hésitez pas à nous contacter par mail ou téléphone.

Questions diverses :

Seules les questions du SNUipp-FSU ont été traitées dans le cadre de la CAPD car celles des autres organisations syndicales sont arrivées hors délai.

Nous avons appris l’annulation de stage de formation continue (directeur, REP+...). Quand seront-ils reprogrammés ?

- Pour les directeurs, le rattrapage aura lieu le 25 février et un jour de la semaine du 21 au 25 mars.

- Pour le REP+ les 2 jours n’ont pas encore été reprogrammés.

La prime d’entrée dans le métier pour les T1. Tous les collègues T1 ont-ils reçu cette prime ? Si non, pour quelles raisons ?

-  2 collègues ont été oubliés : ils percevront la totalité en février

-  2 collègues en situation de prolongation ont été titularisés au jury du mois de janvier : ils percevront la totalité en mars.

-  5 collègues en sont exclus car ils ont été titulaires d’un autre corps de la fonction publique.

-  4 collègues en ont été exclus car ils ont effectué des fonctions d’enseignement pendant plus de 3 mois.

Le SNUipp-FSU a demandé si ces collègues avaient bénéficié d’un reclassement.

La DSDEN n’a pas su nous répondre.

Si vous êtes dans la dernière situation, n’hésitez pas à nous contacter.

Le SNUipp-FSU et son secrétaire général seront reçus lundi par la DGRH. Parmi les points évoqués, celui du reclassement et de la prime en font partie. Voici les questions qui seront posées :

-  La prise en compte de l’ancienneté en tant que contractuel enseignant dans l’AGS des enseignants titulaires.

-  Les problèmes liés à la restriction de l’octroi de la prime d’entrée dans le métier pour les personnels ayant exercé des fonctions d’enseignement, d’éducation ou d’orientation préalablement à leur nomination pendant une durée supérieure à trois mois.

-  La reprise de certains services lors du reclassement (services effectués dans l’enseignement privé, prise en compte des services discontinus ou interrompus avant la stagiairisation pour les contractuels de la fonction publique).

Lors du CTSD, vous avez évoqué une nouvelle formation pour les CAPA-SH option E et D. Pouvez-vous nous en dire plus ? Comment se déroulera-t-elle ?

Cette formation aura lieu en interne du département :
-  81h en présentiel
-  9h à distance
-  et le reste en tutorat

Soit 108h au total prises sur les 24h hebdomadaire. Les collègues seront remplacés sur les temps de regroupement.

Le SNUipp-FSU 27 a fait remarquer que nous étions loin du volume horaire dispensé à l’ESPE (200h).

Mr Beaufils, inspecteur ASH a indiqué que le volume horaire ne fait pas la qualité. Cette année, des collègues en formation se sont retrouvés en souffrance car cette formation n’était pas adaptée à la réalité du terrain. Ce sera donc, selon son propos, une formation plus proche du terrain et de meilleure qualité.

PES et postes bloqués :

S’il y a fermeture d’une classe dans une école avec un PES, c’est le poste du PES qui est fermé.

Le SNUipp-FSU a demandé, dans le cas du maintien de cette formation, si c’étaient les mêmes écoles qui recevraient les PES.

Mr Gravé IENA a répondu que les écoles dans lesquelles des PES avaient eu des problèmes ne seraient pas re-sollicitées l’an prochain.

Le SNUipp-FSU a rappelé que, malgré la bonne volonté des collègues, cet accueil des PES était compliqué tant pour les adjoints que pour les directeurs.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.