www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE CTSD  / Carte scolaire  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er décembre 2017

Carte scolaire : on remplit l’enquête !

CARTE SCOLAIRE : C’EST MAINTENANT !

Lors de la CAPD du 9 novembre, le DASEN est longuement intervenu en début de séance sur la préparation de la carte scolaire 2018. Au-delà des paroles convenues et sans surprise reprenant les discours présidentiel et ministériel, le plus important à retenir est que cette rentrée 2018 risque d’être… difficile.

Difficile, parce que le DASEN met en avant la baisse démographique de cette rentrée 2017 (-862 élèves) et celle prévue pour la prochaine rentrée (-688 élèves).

Difficile, parce que le DASEN place en priorité absolue le dédoublement des CP et CE1 en Education Prioritaire.

Ajoutez à cela un budget 2018 qui finance les créations de postes dans les écoles exclusivement par des suppressions opérées dans les collèges et lycées et vous obtenez un ensemble qui semble peu propice à ce que l’amélioration des conditions de travail dans les écoles (effectifs, remplacement, RASED…) soit réellement prise en compte dans les calculs que va engager la DSDEN.

Les dotations académiques puis départementales devraient être connues, tour à tour, avant les congés de fin d’année et courant janvier : ce seront, évidemment, les meilleurs indicateurs pour mesurer concrètement la hauteur de l’engagement ministériel pour la « réussite » et comment se profile la rentrée 2018.

D’ores et déjà, la généralisation des CP et CE1 dédoublés en Education Prioritaire risque fort (comme en cette année 2017) de coûter cher aux postes de Plus De Maîtres Que De Classes(PDMQDC). En clair, le seul dispositif innovant de ces dernières années (voire décennies) dans les écoles risque de disparaître sous la lubie d’un Jupiter de pacotille. Le SNUIPP/FSU ne se résignera pas à cette mort annoncée. Il agira avec toutes les équipes pour défendre les écoles qui disposent d’un tel poste et qui souhaitent le conserver.

S’il y avait réellement une « priorité au primaire » le dédoublement de classes ne se ferait pas au détriment des PDMQDC. L’effort porté sur les CP et CE1 de REP est la reconnaissance que les effectifs sont bien un enjeu dans la réussite des élèves, même si, en l’espèce, il fait l’impasse sur ce qui se fait avant (en maternelle) et …après. La réussite se « jouerait » sur deux ans ? Un peu court !!

Pour le SNUIPP/FSU, l’école maternelle comme l’école élémentaire doivent disposer des moyens d’assurer à tous leurs élèves la réussite de leur scolarité. Pour cela il faut multiplier les PDMQDC , réduire les effectifs dans les classes, renforcer les RASED par des départs nombreux en formation, donner plus de temps aux enseignants en leur laissant la liberté collective de se réapproprier les heures d’APC, développer une formation initiale et continue en adéquation avec les besoins et les attentes des personnels.

Dans cette carte scolaire qui s’annonce, le SNUIPP/FSU sera le porte-voix d’une profession qui ne se résigne pas. Notre ambition pour l’Ecole est intacte : tous ensemble nous la porterons !

Pour cela, vous trouverez en pièce jointe l’enquête carte scolaire à remplir et à nous transmettre.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.