www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : Métier  / Segpa 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 janvier 2017

Compte rendu audience SEGPA du 5 janvier et perspectives !

Suite à la réunion d’information syndicale du 15 décembre dont vous trouverez le compte rendu : ici Nous avons été reçu par Mr Beaufils IEN ASH à notre demande.

Compte rendu de l’audience auprès de M Beaufils IEN ASH et Mme Legras CPC en charge du dossier SEGPA

Délégation FSU : Cécile Chandavoine SNES-FSU, Christian Bello SNUipp-FSU, Mathilde Marnière SNUipp-FSU et Adrien Sauvage enseignant SEGPA Politzer Evreux.

Nous avons fait remonter l’ensemble des problèmes soulevés lors de la réunion d’information du 15 décembre :

Les problèmes autour de la mise en place de la nouvelle circulaire SEGPA :

- un flou très important concernant l’application de la nouvelle circulaire : une interprétation très différente d’un collège à l’autre
- une absence d’information de la part de l’EN concernant la mise en place de cette nouvelle circulaire SEGPA.
- une disparité criante entre les différents collèges concernant les EPI, l’AP, le "pilotage"... On peut assister à une forme de laisser faire ou à un pilotage extrême.

M Beaufils a indiqué vouloir donner un cadre départemental. Il avait proposé au précédent DASEN une note à ce sujet. Celle-ci n’a pas abouti. Il s’est engagé à en proposer une nouvelle au nouveau DASEN avant la fin de l’année.

Cependant, selon la FSU, les difficultés de mise en place ne pourront se résoudre qu’avec une note. De nombreux problèmes pratiques (d’alignement des classes de 6ème par exemple) empêcheront cette installation.

Nous lui avons rappelé que les bonnes intentions étaient une chose mais qu’il fallait au delà de ça des moyens et une adéquation entre projet et réalité.

Le problème du nombre d’heures :

- non respect du nombre d’heures réglementairement (DHG) attribué à chaque division (2,75 h cette année 3h l’année prochaine dans la marge départementale)

Ce point était une découverte pour M Beaufils. A son échelle, sa marge d’intervention est faible selon lui... Nous interviendrons donc auprès du conseiller technique académique ASH ainsi que lors du CTA du 23 janvier prochain.

Le problème de l’inclusion à marche forcée :

- des effectifs importants dans les collèges rendant presque impossible l’inclusion. Les structures SEGPA et dispositifs (ULIS, UPE2A) se retrouvent parfois dans les mêmes établissements ce qui rend impossible l’inclusion.

- une inclusion parfois forcée et parfois refusée par les enseignants de collège

- une inclusion parfois impossible pour certains élèves.

La vision de cette circulaire ne semble pas être la même que la notre. La lecture de celle-ci par l’IEN ASH semble se rapprocher beaucoup trop de celle de l’ULIS école.

La notion de structure réaffirmée pourtant dans la circulaire nationale n’a pas vraiment fait écho dans le discours de M Beaufils.

Nous avons mis en avant les problèmes organisationnels de cette inclusion ainsi que les besoins en formation que cela suppose.

Une inclusion forcée ne pourra à aucun moment être positive pour les élèves. Imposer ce fonctionnement ne pourrait que braquer les collègues.

- des problèmes dans les budgets de fonctionnement SEGPA

- absence de directeur SEGPA dans plusieurs collèges

Tous problèmes de ce type doivent être signalés à M Beaufils par courrier afin qu’il puisse intervenir.

Nous avons évoqué les difficultés lorsqu’il n’y avait pas de poste de directeur de SEGPA et demandé les raisons de ces manques. Cela serait visiblement historique... Des demi-postes pourraient être envisagés mais est ce vraiment une solution ?

- un nombre de postes parfois insuffisant dans certaines SEGPA.

Un état des lieux devrait être fait ...

- des problèmes concernant les outils d’évaluation

M Beaufils s’est engagé à mettre en place un groupe de travail à ce sujet en associant les directeurs de SEGPA. Nous avons demandé à ce que les enseignants de SEGPA puissent y être intégrés. Les contraintes d’organisation du service l’empêcheraient selon lui de mettre cela en place cette année. Une inscription au plan de formation académique pour l’an prochain est envisageable.

- l’orientation en fin de 6ème SEGPA.

Un document d’orientation en fin de 6ème a été créé. Il existe désormais un protocole de communication avec les familles. La proposition d’orientation ne reviendra qu’à l’équipe pédagogique, il n’y aura pas d’outils de mesure ou de bilan à effectuer.

Si la famille est en désaccord, la décision revient à la CDO.

L’IEN ASH a semblé découvrir cette situation de diversité d’application de la circulaire et sur le fonctionnement des SEGPA au sein du collège. Cette audience aura au moins permis d’alerter l’IEN ASH des difficultés rencontrées par les enseignants de SEGPA et nous permettra de pouvoir suivre le dossier plus attentivement et de lui rappeler ses engagements.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.