www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 septembre 2017

Compte rendu audience DASEN 7/09

En réponse à notre demande de rencontre en date du 30 août pour aborder, notamment, la carte scolaire, les contrats aidés et les rythmes scolaires le DASEN nous a reçu jeudi matin.

En réponse à notre demande de rencontre en date du 30 août pour aborder, notamment, la carte scolaire le DASEN nous a reçu jeudi matin.

Le DASEN a entamé une présentation des priorités du ministre qui tiennent en 3 « mots clés » : République, Excellences et Bienveillance. Il a longuement décliné le contenu de ces 3 mots. Au-delà d’un discours très général il a rappelé la volonté du ministre d’accorder au primaire une priorité : l’avenir dira quel contenu sera donné à cette priorité en espérant que cela soit d’un autre niveau que la rentrée en chantant…

- Le SNUIPP/FSU est intervenu pour souligner que 3 jours après la rentrée, des écoles attendaient toujours une réponse face à la montée de leurs effectifs. Visiblement le choix du DASEN de ne pas tenir un Comité Technique le lendemain de la rentrée n’aura pas été un bénéfice pour les écoles.

Le SNUIPP/FSU est intervenu sur les situations qui lui avaient été remontées.

Le DASEN, pour sa part, a insisté sur le fait qu’il lui restait 1 seul poste à attribuer. Au final, le DASEN a annoncé qu’il ouvrait une classe à Acquigny en refusant, même pour une seule autre école, de donner un moyen pérenne pour l’année à confirmer à la carte scolaire 2018. Malgré les arguments développés par le SNUIPP/FSU, le DASEN est resté intransigeant. C’est évidemment, in fine, les élèves et les enseignants des écoles concernées qui en subiront toute l’année les conséquences : le DASEN aura, par contre, une attention particulière concernant le remplacement dans ces écoles…

- Le SNUIPP/FSU avait interrogé le DASEN sur les changements de rythmes et les contrats aidés.

— > Sur le 1er point, il a souligné le travail effectué par ses services durant l’été afin de répondre aux nombreuses sollicitations. Sur 222 demandes de communes pour passer à 4 jours 201 ont été acceptées. En cette rentrée, ce sont donc 52,08% des écoles et 53% des communes qui sont sur 4 jours de classe par semaine.

— > Sur les contrats aidés et les conséquences des suppressions ou non-renouvellements annoncés par le gouvernement cet été, notre département en compte à ce jour 345 pour les écoles et collèges, contre 485 en mars dernier.

Selon le DASEN l’octroi de 75 ETP pour les AESH devrait permettre de compenser les suppressions de postes… l’avenir dira si cela est un vœu pieux ou non…

Le DASEN a tenu au cours de cette rencontre à revenir sur les CP dédoublés avec le souci de « s’attaquer à la racine » au mal de la difficulté scolaire. En cette rentrée, la mesure concerne tous les CP de REP+ et 80% de ceux en REP… rappelons que sur 38 postes Plus De Maîtres Que De Classes (PDMQDC) ce sont 16 qui en ont fait les frais !!!

Le DASEN a noté le malaise que peuvent vivre des territoires ruraux, il a souligné la volonté de « revitaliser des espaces ruraux » mettant en exergue l’annonce du Conseil Départemental de ne plus fermer le collège de La Barre En Ouche en ouvrant une « cité scolaire » regroupant les élèves de la maternelle au collège avec, peut-être, un internat en privilégiant l’excellence… En réponse à une interrogation du SNUIPP/FSU, le DASEN précise que cette cité serait constituée de deux établissements distincts mais qui pourraient développer à souhait des échanges entre eux… un grand flou plane encore sur cette annonce, mais la vigilance s’impose d’ores et déjà…

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.