www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CAPD - CARRIERE  / Compte rendu CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 septembre 2017

Compte rendu CAPD du 07/09

troisième mouvement, Ineat-Exeat et questions diverses... retrouvez toutes les interventions du SNUipp-FSU lors de cette CAPD.

En préambule de cette CAPD, le SNUipp/FSU 27 lit une déclaration que vous pouvez retrouver ici.

Nous ne revenons pas sur l’introduction de M Le Mercier, la même faite que lors de l’audience du matin et pour laquelle vous pouvez lire notre compte rendu ci-joint.

1°) 3ème phase du mouvement :

104 enseignants étaient sans poste fin juillet. Ils ont été répartis dans les circonscriptions selon 3 critères :

• leurs vœux,

• leur barème,

• le nombre de postes vacants dans chaque circonscription.

Fin août, il restait 81 postes vacants. A ce jour, après les réunions dans les circonscriptions, il reste 10 postes vacants (7 à profil, 1 à exigences particulières). 23 collègues sont actuellement sans poste. Dans quelques jours, ils ne seront plus que 13. Ceux-ci seront affectés sur des postes vacants qui se libèreront au fur et à mesure (CLD, démissions, congés parentaux...)

A la question de savoir si les « sans poste » pouvaient être rapprochés de leur domicile en attendant d’être affectés définitivement, l’administration s’est montrée évasive, n’ayant apparemment pas prévu cette éventualité. Cependant, M Le Mercier a laissé la porte entrouverte en répondant « qu’on essaierait de faire quelque chose ». Si vous êtes dans ce cas, contactez-nous dès que possible.

Le SNUipp 27 est également intervenu pour demander à faire respecter l’équité lors de cette phase de mouvement. En effet, il s’avère que selon les circonscriptions les « sans poste » ont été réunis le jeudi ou le vendredi, connaissaient à l’avance ou bien seulement le jour-même de la réunion, la liste des postes vacants. De nombreux collègues n’ont ainsi pas pu bénéficier d’une journée complète de pré-rentrée. Cette demande d’harmonisation a bien été entendue par l’administration et devrait être mise en place l’année prochaine.

Suite aux modifications des rythmes scolaires, de nombreux postes fractionnés ont été modifiés sans l’avis des collègues concernés alors que bon nombre d’entre eux avaient anticiper leur rentrée (connaissant les classes et niveaux depuis le premier mouvement).

Le taux d’efficacité sur les 3 phases est en légère augmentation par rapport à l’année dernière (78 ,5 % pour 968 participants cette année et 177 FSTG – 78,4 % pour 927 participants et 130 FSTG l’année dernière).

Le SNUipp/27 se félicite de constater une amélioration du taux de satisfaction preuve que le combat mené en intersyndicale depuis 3 ans pour un retour à une seconde saisie de vœux porte ses fruits. Mais nous dénonçons toujours l’augmentation exponentielle de postes à profil et le fait que les FSTG soient utilisés comme moyens d’enseignement. Tant que ces 2 paramètres perdureront, le mouvement peinera à satisfaire la grande majorité des collègues.

2°) Les ineat/exeat :

Malgré le fait que la consommation d’emplois soit en léger surnombre en ce début d’année, à notre grande stupéfaction, le DASEN a annoncé que la phase d’ineat/exeat était close cette année ! Nous restons donc au même point que début juillet à savoir :

4 échanges de gré à gré ( 1 avec les Yvelines, 1 avec le Loiret, 1 avec la Haute Marne). Le dernier avec la Seine-Maritime est un échange imposé par le Recteur pour récupérer un poste à profil.

Au final M Le Mercier n’a accepté que 3 départs (2 imposés par le ministère des armées pour le Cher et la Réunion) et 1 au titre du barème le plus élevé pour le Calvados.

Analyse du SNUipp/FSU : L’échange imposé par le Recteur est purement scandaleux. Nous n’avons reçu aucune réponse à notre lettre de protestation intersyndicale. Des collègues qui attendent leur mutation depuis plusieurs années se voient donc passer devant par un collègue dont le barème leur est très inférieur. C’est très inquiétant et purement scandaleux ! Le droit à mutation est bafoué !

Il est à noter que suite à la chasse aux temps partiels sur autorisation, aux disponibilités, et à la réduction drastique des exeat, notre département devrait être à l’équilibre d’emplois en janvier. M Le Mercier s’est engagé, si cela se confirme, à être plus souple cette année. Nous serons donc vigilants…

3°) questions diverses :

a- Frais de déplacement FSTG : l’Académie a unilatéralement décidé de n’attribuer que l’IFF aux stagiaires.

Ceci est complètement illégal puisque les stagiaires ont droit aux frais de déplacement s’ils estiment qu’ils sont plus avantageux pour eux. Le SNUipp/27 va entamer des démarches pour que la loi soit appliquée avec l’envoi notamment d’un courrier fédéral au recteur et DASEN.

b- Evaluation des T2 : Suite à PPCR les T2 bénéficieront d’une visite conseil soit par l’IEN soit par un(e) CPC.

c- Récupération du lundi de Pentecôte : il sera récupéré sur 2 demi-journées de formation.

d- Formation continue ASH : Le SNUipp/FSU 27 demande la tenue d’une CAPD en septembre pour les départs en stage MIN. M Le Mercier approuve.

e- Evalutions CP : elles ne sont pas obligatoires mais « fortement conseillées » selon les propos de M Khélifi IENA. Les remontées qui auront lieu courant octobre, seront anonymes. Le rectorat réfléchit à prendre à sa charge le tirage papier. (voir ici la lettre adressée par le SNUipp/FSU au ministre)

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.