www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 septembre 2018

CARTE SCOLAIRE : LE DASEN DOUBLE LA MISE !

Suite à la demande réitérée l’an dernier du SNUipp-FSU, un CTSD (Comité Technique Spécial Départemental) s’est tenu ce mardi après-midi afin de prendre les dernières mesures d’ouvertures de classes.

En introduction, le SNUipp-FSU s’est félicité de la tenue de ce CTSD dès le lendemain de la rentrée afin de pouvoir répondre rapidement aux besoins des écoles. Il a, encore une fois, regretté la faiblesse de la dotation initiale pour cette rentrée (5 postes) ce qui est démontré par le fait qu’il ne reste au DASEN qu’un seul poste. Concernant l’analyse de cette rentrée, le SNUipp-FSU a mis en évidence l’écart qui existe entre les déclarations ministérielles et la réalité du terrain.

La mesure phare du dédoublement des CP et CE1 en Education Prioritaire n’est évidemment pas une mauvaise chose en cela qu’elle prouve bien le rôle des effectifs de classes dans la réussite des élèves. Le double écueil est que cela se fasse sans moyen supplémentaire spécifique et donc au détriment, par exemple, des Plus De Maîtres Que De Classes (dont le DASEN nous a annoncé pour les quelques postes qui existent encore, qu’on « ne pourrait pas les maintenir l’an prochain »). D’autre part, cette mesure focalise « la réussite scolaire » sur 2 années, sans se soucier de ce qui se passe avant et après. C’est là une conception restrictive de l’Ecole.

En cette rentrée où le ministre veut donner l’image d’une école de la confiance, de la bienveillance et que toute sa politique vise à s’attaquer « à la racine des inégalités », la réalité est aux antipodes. Ainsi, avec l’annonce d’évaluations des élèves (2 fois en CP et 1 en CE1) le ministre vise moins à connaître le niveau des élèves qu’à mettre en concurrence les écoles entre elles et par conséquence les enseignants entre eux.

C’est bien d’autres ambitions dont les élèves et les personnels ont besoin.

Dans sa réponse, le DASEN a repris un certain nombre d’éléments tendant à prouver que la situation de l’Eure s’améliorait grandement…

Revenant à l’ordre du jour sur les ouvertures à faire pour cette rentrée, le DASEN a annoncé qu’il avait reçu du ministère « 5 emplois supplémentaires correspondant à une correction technique sur le contingent de stagiaires de 2017 ». En clair, ce sont 5 postes qui tombent…du ministère.

Au final, cela double donc la dotation pour cette rentrée 2018 : + 5 postes en janvier et + 5 postes en septembre.

Dès lors, le DASEN disposait de 6 postes ( ces 5 + celui encore disponible) pour décider d’ouvertures.

Il a donc proposé 4 nouvelles ouvertures de classes dès cette rentrée :

Heudreville/Eure, Louviers J. Prévert maternelle, Gasny maternelle et La Chapelle Réanville.

Les deux postes qui restent sont créés pour renforcer les moyens de remplacement.

Des mesures positives mais qui laissent encore un certain nombre d’écoles avec des effectifs qui seront chargés pour cette année.

Pour conclure, la question de l’absence d’AVS dans de nombreuses écoles a été abordée. Le SNUipp-FSU est intervenu en dénonçant la gestion de la DAPAEC qui, chaque année se détériore. Cela met en difficulté les écoles, les enseignants et, bien évidemment, ne permet pas aux élèves d’avoir une scolarisation dans les meilleures conditions.

Le DASEN a rappelé la création d’un poste à la DSDEN pour faire le lien entre les écoles et la DAPAEC ce qui permet, selon lui, de régler nombre de problèmes.

Nous ne partageons pas cette analyse : en effet, dès la création de cette structure académique, le SNUipp-FSU 27 énonçait des craintes quant à la pertinence de cette délocalisation. Force est de constater que nous avions raison. La connaissance du terrain ne se décrète pas. La DSDEN de l’Eure doit pouvoir reprendre la main sur la nomination des AVS.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.