www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CAPD - CARRIERE  / Compte rendu CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 septembre 2018

Compte rendu CAPD du 6 septembre 2018

Vous trouverez dans cet article le compte rendu de la CAPD d’hier.

Déclaration du SNUipp-FSU :

PDF - 348.1 ko
décla CAPD 06.09.18 SNUIPP

Point mis en avant dans notre déclaration et réponse du DASEN :

- les difficultés du troisième mouvement :

Les dates de convocation pour les réunions d’affectation des sans postes ont été très disparate d’une circonscription à l’autre. Le SNUipp-FSU, après lecture des retours des collègues, a demandé à ce que ces réunions se tiennent en amont de la pré-rentrée.

Mr Khelifi, IENA, a indiqué que cela posait problème de convoquer les PE au moment où ils ne sont pas sur leur temps de travail. Pour le SNUipp – FSU, cette demande vient des collègues. En communiquant mi-juillet, une date (au plus tard la veille de la pré-rentrée) de réunion, les collègues pourront s’organiser et utiliser leur journée de pré – rentrée entièrement pour préparer leur classe.

- la rentrée catastrophique pour les AESH et les enfants en situation de handicap

Le DASEN a indiqué que cela n’était pas un problème de moyen. Il y a, selon lui, eu un problème de fluidité entre la MDPH et la DAPAEC. Depuis le 15 juillet, les notifications envoyées aux familles ne l’ont pas été à la DAPAEC. « C’est juste un retard » « les situations devraient se régler rapidement, ce n’est pas un problème de moyen. » a expliqué le DASEN

Pour le SNUipp-FSU, ce n’est pas un problème de fluidité mais un vrai dysfonctionnement. Cette rentrée, qui est la 4ème depuis la mise en place de la DAPAEC, est la pire. La délocalisation de ce service dans le 76 est en grande partie responsable des gros problèmes sur le terrain. Cela met les équipes, les écoles, les élèves et les familles en difficulté. A cela s’ajoute les retards importants pris par la MDPH dans la gestion du nombre de dossiers important.

Côté chiffres :

- élèves avec notification et accompagnement : 1128

- élèves avec notification mais non accompagnés : 209

- élèves en attente de notification MDPH : 344

Après le débat et les échanges, le DASEN a reconnu à demi-mot que la délocalisation de la gestion des AESH était un problème.

- le passage à la hors classe et le problème des avis et du discriminant (cf questions diverses)

- les évaluations CP – CE1 :

Mr Khelifi a indiqué que ces évaluations faisaient partie du travail du professeur des écoles. N’ayant pas besoin de les concevoir, il peut les saisir les réponses.

Pour le SNUipp-FSU, enseigner est un métier de concepteur et non d’exécutant. Cette réponse n’est pas satisfaisante. Nous vous communiquerons prochainement, dans notre bulletin, une consigne syndicale concernant la remontée de ces résultats.

- Les refus de changement de département cf partie INEAT EXEAT

Vœux proposés par le SNUDI FO :

- La CAPD de l’Eure, réunie le jeudi 6 septembre 2018, demande l’ouverture, dans les plus brefs délais et ce jusqu’à la prochaine session du CRPE 2019, de la liste complémentaire et refuse tout recours à l’emploi de contractuels, ce qui serait contraire à l’article 3 du statut de la Fonction Publique.

- La CAPD de l’Eure, réunie le jeudi 6 septembre 2018, demande le respect de la liberté pédagogique des enseignants, que ce soit pour les évaluations CP-CE1 ainsi que l’organisation des APC.

- La CAPD de l’Eure, réunie le jeudi 6 septembre 2018, demande le paiement des frais de déplacement, à la place de l’IFF, pour tous les collègues stagiaires qui en font la demande.

Le SNUipp-FSU 27 s’est positionné POUR ces 3 vœux. Pour rappel, le SNUipp-FSU 27 ne propose que très rarement des vœux car cela n’a pas de véritable impact sur le débat avec le DASEN.

Pour ce dernier voeu :

- La CAPD de l’Eure, réunie le jeudi 6 septembre 2018, demande au DASEN de supprimer la répartition des PE sans poste dans les circonscriptions en juillet et de rétablir une réelle 3e phase du mouvement avec publication des postes, émission de vœux et validation de la CAPD.

Le SNUipp-FSU s’est abstenu sur ce vœu. Nous sommes élus du personnel, il nous semble important que l’avis des collègues soit recueilli avant de faire cette proposition. Certains PE sans poste sont peut-être favorables à ce système permettant de connaitre sa circonscription de rattachement en amont des congés d’été. Nous évoquerons cette proposition lors des réunions d’information syndicale afin de porter la voix des collègues. (Les décisions d’organisation du mouvement de l’an prochain n’étant prise qu’au mois de janvier).

ORDRE DU JOUR DE LA CAPD

Mouvement :

Fin juillet, 104 collègues étaient sans postes.

91 collègues ont été positionnés avant la pré rentrée.

6 ont été positionnés sur les ouvertures de classe de la rentrée (4 postes d’adjoint et 2 postes de BD).

Il reste 10,5 postes à profil à pourvoir et 2,5 (morceaux de fractionnés).

Un appel à candidature a été envoyé aux écoles avec retour pour le début de semaine prochaine.

Lorsque ces postes seront pourvus par des collègues, ceux-ci libéreront des postes qui seront attribués à un sans poste.

En attendant, les 7 collègues sans poste (1,333 - 0,933 et 5x0,333) sont positionnés en soutien dans des écoles.

Le SNUipp-FSU 27 est intervenu aux côtés des autres organisations syndicales pour demander à ce qu’à mimina, ces personnes soient positionnées au plus proche de chez elle.

Le DASEN a tout d’abord refusé en prétextant qu’il avait refusé l’an passé.

Le SNUipp-FSU est intervenu en rappelant que le contexte n’était pas le même (moins de sans postes et la durée sera moins importante). La demande a donc été acceptée. Si vous rencontrez des difficultés n’hésitez pas à revenir vers nous.

Stages nationaux (MIN) :

Si vous avez fait une demande n’hésitez pas à nous contacter pour connaitre la décision de la CAPD.

Les collègues qui obtiennent un stage sont ceux ayant changés d’option (E vers G ou D vers G) ou obtenus leur départ en formation CAPPEI G.

INEAT – EXEAT :

Le DASEN a accepté les échanges (2 ont été réalisés).

Tous les INEAT ont été acceptés (5 ont été réellement réalisés)

Tous les EXEAT ont été refusés sauf un d’une collègue en disponibilité depuis 9 ans. Départ non réalisé car elle n’a pas obtenu son INEAT.

Pour le SNUipp- FSU, ce dossier du changement de département devient dramatique dans bons nombres de situations. Il est urgent de faire remonter ces difficultés pour qu’une solution nationale soit trouvée. Ce sont des familles et donc des enfants qui subissent ces décisions. C’est pour cette raison qu’il est absolument primordial d’ouvrir la liste complémentaire. Le refus du ministère serait un signal alarmant et montrerait que la priorité au primaire vantée par notre ministre n’est en fait que de la com.

Le DASEN a indiqué que la liste complémentaire n’ouvrirait pas sauf grand changement….

Questions diverses du SNUipp/FSU 27 pour la CAPD du 6 septembre 2018

1°) La dématérialisation des fiches de paie prend effet au 1er septembre. Comment cela va-t-il se concrétiser au niveau de notre département ?

Il n’y a pas de dématérialisation pour cette année dans notre académie. Elle devrait intervenir au maximum en janvier 2020.

2°) Au vu de la carte scolaire, il est indispensable d’ouvrir la liste complémentaire. Quelle réponse est apportée par le ministère ?

La réponse est négative…

3°) Lors de la CAPD du 7 septembre de l’année dernière, le SNUipp/FSU 27 avait demandé l’harmonisation de la journée d’affectation des « sans poste ». M le DASEN avait donné son accord. Or, cette année c’est pire, certains collègues n’ont connu leur poste que le vendredi après-midi ! Comment expliquez-vous ce dysfonctionnement ?

Malgré les retours négatifs de Mr Khelifi indiquant l’impossibilité d’une harmonisation, le sujet sera débattu en groupe de travail mouvement en janvier.

4°) Hors classe : les collègues qui ont sollicité des explications concernant leur avis ont-ils reçu une réponse individuelle ?

Chaque collègue a reçu une réponse individuelle courant juillet.

Le SNUipp-FSU est intervenu en précisant que c’était certes des réponses individuelles mais non individualisées. Le DASEN a indiqué qu’il ne pouvait répondre de façon individualisée qu’il fallait se tourner vers les IEN. Cette réponse insuffisante est pourtant en décalage avec la réalité car c’est bien le DASEN qui donne l’avis au regard de l’appréciation formulée par l’IEN.

De plus, nous avons demandé à ce qu’à minima les avis soient revus chaque année comme c’est le cas dans certains départements. Le DASEN n’y semblait pas favorable mais le combat reste à mener avant la prochaine campagne de promotion.

6°) De nombreux élèves avec une notification MDPH sont, en cette rentrée, sans AVS mettant en situation délicate les enfants et leur famille ainsi que les enseignants. Depuis maintenant 3 ans que notre département n’a plus la main sur la nomination des AESH, la situation, comme nous le redoutions, ne fait qu’empirer. Que comptez-vous faire pour enrayer ce dysfonctionnement récurrent ?

Réponse en début de séance.

7°) Evaluations CP/CE1 : quelle compensation allez-vous mettre en place pour soulager les collègues du temps de la saisie et/ou de la restitution aux familles ?

Nous reviendrons vers vous très prochainement pour défendre une position collective face aux demandes institutionnelles croissantes.

 

3 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.