www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE CTSD  / Carte scolaire  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 juin 2019

Compte rendu CTSD 14 juin

Ce vendredi 14 juin, le CTSD s’est tenu, présidé par le DASEN, pour décider les dernières mesures de carte scolaire pour la rentrée.

Avant cela, un point a été fait sur les rythmes scolaires. A cette rentrée 2019, ce seront des 96,6% des écoles qui seront sur une semaine de 4 jours. Le débat s’est focalisé sur les situations où, 1 personne ou une petite minorité, décide contre l’avis majoritairement exprimé. C’est le cas du RPI de Ferrières Haut-Clocher/Ormes/ Portes où le président du SIVOS refuse d’entendre la volonté exprimée par les enseignants et les parents d’élèves de revenir à 4 jours… Nous avons demandé au DASEN d’en référer au préfet pour que cette situation sorte de l’impasse.

Après, le DASEN s’est lancé dans un looooong exposé de la situation scolaire départementale. D’où il ressort que :

- Le nombre d’enseignants par élèves n’a jamais été aussi important (ce qui prouve que tout va de mieux en mieux CQFD),

- 93% des enfants de 3 ans étaient scolarisés à la rentrée 2018 : il en reste environ 220 à scolariser pour atteindre l’objectif de l’obligation scolaire pour tous,

- Les enseignants de GS/ CP/ CE1 dédoublés auront 42 heures de formation spécifique,

- Le plan Villani (effort porté sur les mathématiques) fort, dans l’Eure, de 3 conseillers pédagogiques dédiés permettra la formation de 165 enseignants remplacés par un effectif de 7 brigades qui seront principalement dégagés pour cette mission,

- 92% des enseignants ont fait passer les évaluations en CP et CE1 : même score qu’au niveau national.

Le SNUIPP/FSU est, notamment, intervenu pour rappeler que ces évaluations en mettant en échec nombre d’élèves dès la 3è semaine de septembre n’étaient pas sans poser problème. De même, ne rentrons pas dans une logique où le but de l’enseignement se limiterait à « réussir » les évaluations nationales.

Le SNUipp-FSU est également intervenu concernant les FSTG qui ont été convoqués pour remplacer les collègues de CP – CE1 dédoublés sur deux jours à la fin de l’année. Après plusieurs échanges, l’IENA a admis que cette convocation pouvait être déclinée en informant le service.

Enfin, après 2 heures de CTSD, les mesures de carte scolaire ont été mises au débat.

Tout d’abord, il a été confirmé l’apport d’une dotation, un peu « mystère » mais bien réelle tout de même, de 5 postes que le DASEN voulait dédier aux dédoublements de GS en REP+.

Suite au Groupe de Travail de mardi dernier où il avait annoncé :

- l’annulation de 2 fermetures (Ezy/Eure et Sacquenville),

- 7 nouvelles ouvertures (Charleval, Amfreville St Amand, Grossoeuvre, Romilly/Andelle, Bueil, Mesnil sur l’Estrée, St Ouen du Tilleul )

- 6 dédoublements de GS en REP+ : Val de Reuil Les Cerfs-Volants, Jean Moulin et Coluche / Evreux Jules Michelet, Pablo Picasso et Romain Rolland

Le DASEN a annoncé qu’il actait une nouvelle ouverture à Routot. Il mettait également en débat une possible fermeture à Evreux Isambard élémentaire.

Le SNUIPP/FSU est intervenu sur la question des dédoublements en GS : en effet, l’école Joliot Curie d’Evreux serait la seule à « s’autofinancer » son dédoublement par la fermeture d’une autre classe. Il a rappelé les mesures de carte scolaire de mars dernier qui, déjà, avait obligé l’école à un dédoublement en lien avec une fermeture. Trop c’est trop !

Le SNUIPP/FSU est encore intervenu sur une 12è d’écoles qui attendaient l’annulation d’une fermeture ou une ouverture. Il a mis en avant l’injustice de ne pas compter les élèves d’ULIS dans les effectifs, l’organisation problématique d’écoles sans une mesure d’ouverture, la situation des écoles qui ont une fermeture de classe et une baisse de la décharge de direction alors que l’effectif et la charge de travail seront quasiment les mêmes. Il a rappelé le cas des écoles qui ont vu les PDMQDC supprimés et qui se retrouvent à la rentrée sans…rien (comme par exemple à Verneuil/Avre, Pont-Audemer et Bernay).

Enfin, le SNUIPP/FSU s’est prononcé contre le principe d’une fermeture de classe en juin : en l’occurrence à Isambard d’Evreux.

Au final, le DASEN a décidé d’ouvrir un dédoublement GS à Joliot-Curie d’Evreux et de laisser la décharge de direction pour l’école de St Eloi de Fourques.

Pour le SNUIPP/FSU, même avec, pour la seconde année consécutive, l’arrivée fortuite d’une dotation de 5 postes, l’on ne peut que souligner que la « priorité au primaire » est surtout dans les discours et peu dans les mesures. Des dédoublements en REP et REP+ obtenus avec la fermeture des PDMQDC et de classes, des écoles qui restent en suspens... La réalité reste implacable ! Tout ceci sans parler des RASED, parent pauvre de cette carte scolaire.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.