www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 mars 2020

Coronavirus - Mise à jour du 22 mars, 19h00

Mise à jour 22 mars 19h : Le SNUipp-FSU exige auprès du DASEN des protections et demande le report des instances.

A lire notre courrier ici

Mise à jour 20 mars 14h00 :

Accueil des enfants de soignants, continuité de la scolarité :

On fait le point avec vous dans cet article :

http://27.snuipp.fr/spip.php ?article2632

Mise à jour 19 mars 9h00 :

Cher.e collègue,

Certains d’entre vous nous ont contactés suite à l’abus de certains IEN dans l’organisation de l’accueil d’enfants de personnels non soignants ou dans le respect du principe de volontariat. Si vous êtes concerné.es par cette situation contactez nous de toute urgence. L’équipe du SNUipp FSU

Mise à jour 17 mars 13h00 :

Mail de Mme la Rectrice : INFOS IMPORTANTES

- Le télétravail est désormais généralisé et je vous demande de rester chez vous dans toute la mesure du possible à compter d’aujourd’hui midi.

- Je vous demande avec beaucoup de solennité de rester totalement engagés dans les missions de suivi des élèves et d’accueil des enfants de personnels soignants, de rester connectés à vos collègues, chefs d’établissements, directeurs, inspecteurs et surtout à vos élèves et à leurs familles.

Ce matin, trois mots doivent guider notre action :

- Protection : le travail à domicile est la règle, le travail en présentiel est l’exception. Je demande à tous les chefs d’établissement, directeurs d’école et personnels administratifs de n’appeler sur leur lieu de travail que les personnes indispensables à la réalisation des missions essentielles : accueil des enfants des personnels soignants, continuité pédagogique, salubrité et sécurité des établissements, maintenance des systèmes informatiques et de télécommunication.

- Solidarité : Nous organisons actuellement l’accueil des enfants des personnels de santé autour de pôles pour plus d’efficacité. Cet accueil doit s’inscrire dans la durée. Pour relayer, dans ces pôles, les personnels qui accueillent les enfants, je fais appel au volontariat des personnels de l’Éducation nationale. Je vous invite donc, si vous êtes volontaire, à vous faire connaître auprès du rectorat ou des inspections académiques en écrivant un message à l’adresse ce-cabinet@ac-normandie.fr en donnant vos coordonnées ainsi que la zone géographique de l’académie dans laquelle vous souhaitez participer à l’accueil.

- Continuité : au travers du travail à distance que vous effectuerez pour permettre la continuité administrative et pédagogique de l’École de la République.

Mise à jour 17 mars 10h00 :

M Le directeur académique,

Nous avons ce jour de nombreuses sollicitations de collègues qui s’interrogent sur l’organisation des permanences dans les écoles (Qui ?) et sur la scolarisation des enfants de soignants (Comme s’investir si on est volontaire ? Dans quelles écoles ? Quel roulement ?)

Il semble qu’un collège d’IEN ait eu lieu hier. Il nous semble primordial qu’une communication claire de votre part à tous les personnels informe des décisions prises lors de ce collège d’IEN et donne des réponses à toutes ces interrogations justifiées.

Vous remerciant par avance pour la prise en considération de cette demande.

L’équipe du SNUIPP-FSU27

Mise à jour 16 mars 10h00 :

Madame, Monsieur,

Suite aux annonces de ce week-end, la présence des AESH n’est plus requise dans les établissements scolaires jusqu’à nouvel ordre.

Il vous est donc instamment demandé de rester à votre domicile. Vous devrez néanmoins pouvoir être joint(e) en cas de besoin par les chefs d’établissement, les directeurs d’école et les enseignants dans le cadre de la continuité pédagogique.

Précisions importantes :

- Vous n’avez aucune démarche à effectuer : il n’est plus besoin de fournir de certificats médicaux ni de demande d’autorisation d’absence...

- Le fait que vous soyez obligé(e) de rester à votre domicile n’aura aucune incidence sur votre rémunération.

Cordialement

Le service PGASE

Mise à jour 16 mars 9h30 :

Vous trouverez ci-dessous le message envoyé aux chefs d’établissement ce matin (Second degré : SEGPA, ULIS collège, lycée, UPE2A...) :

Ce message a pour but de vous rappeler les deux principes contenus dans le message de Madame la Rectrice dimanche après-midi et à mettre en œuvre dès ce matin :

1) Accueil des enfants de personnels soignants par des professionnels volontaires.

2) Il n’y a plus obligation à installer un conseil pédagogique aujourd’hui. Depuis le discours du Premier ministre de samedi soir, l’objectif est le télétravail et limiter au maximum toute réunion et tout déplacement.

Mise à jour 16 mars 7h :

Je souhaite assurer la continuité pédagogique pour mes élèves, mais je dois aussi garder mes enfants ou je suis dans une situation de fragilité. Dois-je demander obligatoirement une Autorisation Spéciale d’Absence ?

Non, et encore moins maintenant que le télétravail est devenu la norme, en phase 3 de l’épidémie. Un enseignant qui assure la continuité pédagogique, mais qui ne peut assurer, pour les raisons indiquées ci-dessus, l’accueil des enfants des personnels soignant ne relève pas d’une ASA, puisqu’il assure son service à distance. C’est uniquement lorsqu’on n’est pas en mesure d’assurer sa mission de continuité pédagogique que l’on doit demander une ASA.

Mise à jour 15 Mars 20h :

Le principe du télétravail doit être privilégié pour tous les salariés et fonctionnaires.

Il est important de limiter au strict minimum les réunions conduites en présentiel.

Une équipe resserrée, constituée sur la base du volontariat autour du directeur d’école ou du chef d’établissement, veille à la mise en oeuvre de ces quatre missions.

PDF - 539.9 ko
1 CIRCULAIRE RECTRICE - Covid19 - Instructions dimanche 15 mars 2020 - 14h30

Mise à jour 15 mars - 11h

Le SNUipp-FSU 27 a envoyé ce matin un courrier au DASEN lui demandant de communiquer dans les plus brefs délais auprès des équipes afin de :
- mettre en œuvre la confiance tellement prônée jusqu’alors...
- communiquer sur le fait de ne venir dans les écoles que ci cela est strictement indispensable, cf FAQ valant circulaire.

Ci-joint le courrier envoyé ce matin :

PDF - 120.9 ko
message urgent à DASEN pour les équipes snuipp27

Mise à jour 14 mars - 21h

Le chef de l’État, a annoncé la fermeture des écoles partout en France à partir de lundi jusqu’à nouvel ordre, et au moins pour quinze jours selon le ministre de la santé. C’est une bonne décision et elle met fin à une période de mesures disparates sur le territoire. Dans le même temps il a loué dans son discours le système de santé français et affirmé l’importance de son système de protection sociale. Le SNUipp-FSU ne peut qu’y souscrire et saura lui rappeler quand il s’agira de le défendre et de le renforcer.

FAQ du ministère actualisée samedi 14 mars à 17h :

"En conséquence, l’ensemble des personnels des écoles et établissements scolaires ne sont pas tenus de rejoindre systématiquement à partir de lundi 16 mars leur lieu de travail :

- les équipes de direction et les personnels indispensables pour assurer la mise en place de la continuité administrative et pédagogique, le lien avec les familles et les élèves, l’accueil des enfants des personnels de santé sans solution alternative de garde, ainsi que les personnels en charge de la salubrité et de la sécurité des établissements doivent être physiquement présents.

- Les autres personnels doivent être invités à privilégier le télétravail.

- En tout état de cause, les personnels fragiles au regard de l’épidémie (liste disponible sur le site du gouvernement) doivent être invités à rester à leur domicile et donc à télé-travailler, dans la mesure du possible. "

https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/coronavirus-covid-19-questions-r-ponses-pour-les-familles-les-l-ves-et-les-personnels-d-ducation-52035_0.pdf

Courriers et questions envoyés au DASEN le 14 mars :

D’autres questions apparaissent suite à nos premiers échanges.

- Que se passe-t-il pour les enfants des sapeurs-pompiers ou des forces de l’ordre ? Un protocole comme les soignants est-il mis en place ?

- Le maintien des formations interroge de nombreux collègues.

M Lemercier,

Suite aux nombreuses sollicitations des collègues et dans le cadre de votre « communication coronavirus », vous avez demandé à tous les personnels d’être présents sur leur lieu de travail lundi (sauf cas particuliers... garde d’enfant et autres).

Nous tenons ce jour à vous alerter sur la contradiction entre cette décision et les directives ministérielles qui suggèrent davantage la mise en place du télétravail et insistent sur la seule nécessaire présence des personnels voués à maintenir la continuité administrative dans les établissements.

Dans certains d’entre eux, les personnels vont se retrouver nombreux dans des locaux réduits par la décontamination des bâtiments. Il nous semble primordial que ces directives ministérielles soient suivies pour des questions sanitaires que vous comprenez bien. La continuité pédagogique et la concertation qu’elle nécessite peut parfaitement être réfléchie et mise en place par moyen de télétravail. Une directive plus souple, proposant aux personnels de se rendre sur leur lieu de travail si nécessaire pour la mise en place de la continuité pédagogique nous semble bien plus adaptée.

Espérant très sincèrement que vous prendrez en considération cette interpellation qui vient, nous le savons, dans un contexte difficile d’adaptation à une situation de crise.

Cordialement,

Élise Brouard, Mathilde Marnière et Adrien Sauvage pour le SNUIPP-FSU27

Questions/réponses : le 13/03/2020 audience auprès du DASEN

Le SNUipp-FSU 27 ainsi que deux autres organisations syndicales ont été reçues à 17h par le DASEN, afin d’éclaircir "certains" points encore très flous !

Les collègues doivent-ils se rendre dans leur école lundi ?

Oui, afin d’organiser la continuité pédagogique et l’organisation des personnels. Un conseil d’IEN se réunira lundi après-midi à l’issu duquel découleront de nouvelles informations.

Une fois l’organisation pédagogique discutée en équipe et validée par l’IEN, les personnels pourront effectuer leurs missions en télé travail si cela est possible.

Il n’est pas question d’une présence en continu "comme d’habitude", cela n’a pas de sens. Chaque école doit réfléchir à sa propre organisation.

Pour le moment la communication de la rectrice et du DASEN indique une présence lundi des collègues. Cependant lors de l’audience, il a bien été précisé que c’était une mesure qui ne concernait que la journée de lundi et éventuellement mardi. Nous aurons de nouvelles consignes à la suite du conseil d’IEN pour préciser le télétravail et les autres mesures.

Les AESH, AED, services civiques doivent-ils se rendre dans leurs écoles et établissements ?

Oui, afin d’organiser la continuité pédagogique. Un AESH pourrait se voir confier une mission de suivi d’un élève (appel téléphonique régulier par exemple).

Les infirmières doivent-elles se rendre dans leur établissement lundi ?

Oui.

Que signifie "fermeture d’une école" ?

Cela signifie que l’école est fermée aux élèves mais une permanence d’enseignant(s) doit être organisée, au moins un par école (cf garde d’enfants de soignants). Quid d’un enseignant qui se retrouverait seul avec un seul élève ?

Les enseignants ont-ils le droit de s’absenter pour garder leurs propres enfants ?

Oui. Les personnels ont le droit de garder leurs enfants de moins de 16 ans (un seul parent par foyer). Pour cela, il faut envoyer une demande d’autorisation d’absence (formulaire habituel) accompagnée d’une lettre à destination du DASEN sous couvert de votre IEN. Les autorisations d’absence seront accordées si les conditions sont remplies. Le traitement sera maintenu sans jour de carence. Les primes REP et REP+ devraient également être maintenues, à confirmer (elles étaient maintenues lorsqu’il s’agissait d’une quatorzaine, le seront-elles aussi avec la dénomination "jusqu’à nouvel ordre" ?)

Tous les personnels devront-ils être présents dans leur établissement ou école tout le temps de la fermeture des écoles ou établissements ?

Non, dès lors que l’organisation aura été établie, un système de télé travail pourra être mis en place. Mais les écoles devront rester ouvertes afin d’accueillir les enfants des soignants. Il devra donc y avoir suffisamment d’enseignants pour les accueillir. Reste la question des écoles dans lesquelles tous les enseignants bénéficieront d’une autorisation d’absence spéciale pour garde d’enfant ??

Brigades : Où aller ? Que faire ?

Les brigades sur un remplacement long doivent se rendre dans l’école du remplacement long, les frais de déplacements sont maintenus.

Les brigades sur des remplacements courts, brigades sans mission et brigades stages doivent se rendre dans leur école de rattachement.

Cela est valable pour lundi et mardi.

FSTG : où aller ? quid des visites ?

Les FSTG doivent se rendre dans leur école de rattachement. Les visites sont suspendues. Il n’y aura pas d’incidence sur la titularisation.

Continuité pédagogique : De quoi parle-t-on ?

Il s’agit d’assurer un lien avec les élèves de la GS au CM2 au moins une fois par semaine : appel téléphonique, envoi de documents par mail, utilisation de plateforme d’échanges. Quid de l’injustice des collègues qui se retrouveront parfois seuls dans une école pour assurer la continuité pédagogique ? Le DAASEN a rappelé la nécessité d’être humble sur la mise en place de la continuité pédagogique et de l’enseignement à distance. Il ne s’agit pas de faire travailler les élèves 6 heures/ jour.

Les animations pédagogiques et formations sont-elles maintenues ?

Oui !

Incroyable mais vrai !!

Élections municipales qui se déroulent dans l’école. Quelles mesures contre la propagation du virus ?

Il faut se rapprocher des collectivités.

Enseignants exerçant dans des établissements gérés par l’ARS. Que faire ?

Comme ces établissement ne sont pas gérés par l’Éducation nationale, c’est à la direction de prendre la décision de la fermeture. Les enseignants qui y travaillent doivent s’y rendre dès lundi (présence d’enfants ou non) et peuvent bénéficier comme les autres d’une autorisation d’absence pour garde d’enfants.

Vendredi 13 mars matin

Mise à jour du 13 mars, suite au discours d’Emmanuel Macron : Nous n’avons à cette heure aucune information précise sur ce qu’il adviendra des collègues à partir de lundi. Pour avoir un aperçu de ce qui se fait dans l’Oise depuis 2 semaines maintenant, nous vous invitons à lire cette article sur leur site.

Nous mettrons à jour cet article avec les informations en temps réel et nous publierons dès que possible le fruit de nos échanges avec l’administration.

INFORMATION BRIGADE

Directives reçues de la DIPER concernant les collègues BD pour les journées de lundi et mardi.

BD Stage : Vous vous rendez dans votre école de rattachement.

BD circonscriptions :

* BD sur remplacement long : vous vous rendez dans l’école de votre remplacement long (frais de déplacement maintenus) * BD sans mission : vous vous rendez dans votre école de rattachement.

Un conseil d’IEN aura lieu en début de semaine, nous en saurons alors davantage pour les jours suivants.

Avant l’annonce des fermetures d’écoles

Un CHSCT Départemental exceptionnel CORONAVIRUS s’est tenu le jeudi 5 mars pour aborder la situation d’urgence dans laquelle le Corona Virus prend la place de protagoniste.

PDF - 74.7 ko
CHSCT 5 mars Corona Virus

Un CHSCT Académique s’est tenu le mardi 3 mars, ci-après le compte-rendu.

PDF - 227.9 ko
CR CHSCTA 3 mars

Pour aller plus loin :

Communique de presse du SNUipp-FSU : l’école bousculée :

PDF - 205.2 ko
Communiqué de presse SNUipp-FSU

La FSU informe sur les Mesures Coronavirus :

communication FSU

 

26 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.