www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 octobre 2020

Formation en constellations et plan français !


- surcharge de travail des CPC

- volontariat des enseignant.e.s

Nous invitons tous les collègues qui se verraient imposer la formation de se rapprocher de leurs délégués SNUipp-FSU 27


- Mission des CPC : Ce plan français nécessite un investissement important des CPC. Suite à leur mobilisation en juin, trois postes de référent ont été créé en septembre pour permettre sa mise en œuvre. Des constellations doivent tout malgré tout être suivi par chaque CPC de circonscription. Cette nouvelle mission représentant 10% d’un temps plein s’ajoute aux nombreuses qui s’accumulent depuis de nombreuses années. La mission des CPC est bien avant tout d’être formateur mais le DASEN doit leur donner les moyens de l’accomplir en allégeant fortement leurs tâches administratives. C’est ce que le SNUipp-FSU 27 a défendu auprès du DASEN lors de l’audience. Le DASEN et l’IENA ont entendu nos revendications. La seule proposition faite par l’administration est d’étudier ces tâches pour éventuellement trouver collectivement des solutions. Mais nous jugeons que ce n’est pas suffisant.

Une solution urgente et pérenne doit être trouvée.

Nous accompagnerons les CPC dans leurs démarches et leur lutte sur cette question.

- Volontariat des collègues

Le SNUipp27 a rappelé son attachement au volontariat pour toute formation, précisant qu’une formation imposée perdait toute son efficacité.

Nous avons également précisé que les écoles concernées ne devaient pas ressentir ces formations comme une sanction où la conséquence d’une évaluation de leur travail. Nous avons insisté sur la défiance qui règne chez nombre de collègues suite aux désastreuses communications ministérielles (dénigrement du travail des enseignants, communications répétées sur une supposée baisse du niveau des élèves…), ainsi que sur la crainte des enseignants de se sentir évalués et jugés dans leurs pratiques.

Le SNUipp27 reste cependant attaché à la formation des enseignants et réaffirme que l’entrée dans un processus de formation doit se faire dans la confiance et il appartient à l’administration de créer les conditions de cette confiance.

Le DASEN a affirmé que seules les équipes volontaires seraient intégrées dans les constellations du plan Français et que les équipes pourraient choisir le domaine qu’elles souhaitent aborder (étude de la langue, production d’écrits…).

Nous invitons tous les collègues qui se verraient imposer la formation de se rapprocher de leurs délégués SNUipp27.

Six organisations syndicales, dont le SNUipp-FSU, demandent dans un communiqué commun le maintien du libre choix de la formation pour les enseignant·es dans le cadre des formations en « constellations ».

Nous exigeons le maintien du libre choix de la formation pour les enseignant-e-s.

En ce début d’année, dans de nombreuses circonscriptions et écoles, beaucoup d’enseignantes et d’enseignants se voient imposer une formation dite « en constellations » générée par le Plan national de formation Français. Désignés par les IEN, les personnels « constellés » sont ainsi contraints de participer à une formation sur une thématique imposée. Cette formation et ses modalités, déjà dénoncées l’an passé avec la mise en place du Plan mathématiques, devrait concerner l’ensemble des enseignantes et enseignants qui, au cours des 6 prochaines années, seraient contraints de suivre ces deux dispositifs.

Lors d’un groupe de travail au ministère le 2 octobre dernier sur la formation continue, les représentants du ministre ont indiqué que ces formations devaient "recueillir l’adhésion des enseignants désignés et que les problématiques de travail devaient être élaborés par les personnels eux-mêmes ". A ce jour, nous faisons le constat que les dispositifs de formation en « constellations » imposés se développent malgré tout dans les départements.

La formation continue concerne l’ensemble des programmes et doit être fondée avant tout sur les besoins exprimés par la profession. C’est ce que prévoit le schéma directeur de formation ministériel. Pour nos organisations, la formation « en constellations » ne doit pas déroger aux ORS des PE, ni donner lieu à des visites de classes non souhaitées.

Face au rejet grandissant suscité par le dispositif de formation « en constellations », nos organisations syndicales demandent au ministre qu’une consigne claire soit adressée aux services académiques confirmant la liberté de choix tant pour la participation que les problématiques traitées.

Paris, le 15 octobre 2020

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.