www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Eure (27)

Vous êtes actuellement : Début de carrière/ESPE 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 décembre 2009

ENSEIGNER EST UN METIER QUI S’APPREND

Conférence-débat, point presse mardi 15 décembre 17h30 à l’IUFM d’EVREUX

Nous refusons la réforme actuelle de la formation des enseignants et exigeons d’autres choix ! Enseignants, étudiants, parents, élèves : nous sommes tous concernés ! Pour faire passer en force une réforme qui intéresse la société dans son ensemble, L.Châtel et V.Pécresse ont rendu leurs derniers arbitrages contre l’avis de tous les acteurs concernés (étudiants, lycéens, parents, enseignants, chercheurs, …) Nos organisations dénoncent : • Une formation professionnelle réduite à la portion congrue : des lauréats au concours pourraient ainsi se retrouver devant des élèves sans avoir bénéficié de stages ni de formation professionnelle ; • Une articulation entre concours et masters qui rendrait ingérable l’année de master 2 pour les étudiants, avec trop de choses à mener de front, et qui ne permettrait pas, de surcroit, une véritable formation professionnelle et disciplinaire en M2 ; • La réduction du rôle des IUFM (pourtant composante essentielle en matière de formations initiale et continue) à un simple encadrement de stages ; • Le peu d’ambition du dispositif d’accompagnement financier des étudiants qui écartera ainsi de nombreux jeunes issus des catégories sociales les moins favorisées de ces métiers ; Les organisations signataires revendiquent la mise en place d’une réforme qui réponde aux besoins du système éducatif et permette une véritable formation professionnelle des futurs enseignants. Elles demandent :
  Une réelle amélioration de la formation de tous les enseignants et la reconnaissance de celle-ci par l’obtention d’un master,
  Une modification quant à la place des épreuves d’admissibilité, permettant d’inclure de réelles dimensions disciplinaires et professionnelles au cours de la formation et une possible réorientation en cas d’échec.
  Une évolution du contenu des épreuves des concours, fixées nationalement, permettant une véritable évaluation de compétences disciplinaires et professionnelles pour les futurs enseignants.
  Un recrutement de ces derniers au même niveau pour tous les concours (PE, CPE, PLP, CAPET, CAPES, CAPEPS)
  Un cadrage national des masters dits « intégrés » garantissant l’articulation entre une professionnalisation progressive et la formation disciplinaire ;
  La mise en place d’une année de stagiaire post-concours qui comporterait au moins un mi-temps pour la poursuite de la formation professionnelle ;
  L’engagement de garanties réelles sur le rôle, les fonctions et les moyens humains et financiers des IUFM ;
  La création de dispositifs d’accompagnement financier renforcés afin de garantir la mixité sociale du recrutement ;
  Des modalités adaptées pour les candidats des PLP des disciplines professionnelles et les non-titulaires. Nous demandons que l’année scolaire en cours ne soit pas à nouveau gâchée par des bricolages successifs mais permette l’ouverture de réelles négociations. Si de profondes inflexions ne sont pas rapidement apportées au projet de réforme, le gouvernement prépare les conditions d’une situation explosive dans les universités et les établissements scolaires lors de la mise en œuvre de la réforme à la rentrée 2010 ! Parce qu’enseigner est un métier qui s’apprend, les organisations signataires appellent à une journée de mobilisation.

Mardi 15 décembre

Dans l’Eure,

Conférence-débat, point presse

à l’IUFM d’Evreux amphi 17h30.

Débat point presse Pont Audemer 17h30 école Louis Pergaud

 

6 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 27 - 17 ter rue de la côte blanche - BP 611 - 27006 EVREUX cedex - tel. 02 32 33 58 51 snu27@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.