SNUipp-FSU de l’Eure (27)
http://27.snuipp.fr/spip.php?article1748
CARTE SCOLAIRE 2018 : EN TOUTE SERENITE !?!?
vendredi, 26 janvier 2018
/ SNUipp 27

C’est le message qu’a voulu faire passer le DASEN en recevant les organisations syndicales ce jeudi.

Sa sérénité vient du fait que la dotation dont il dispose n’est pas de + 5 postes, comme ce qui était écrit dans les documents officiels, mais de + 35. Pour passer à + 35, il prend argument que ce sont 688 élèves qui sont attendus en moins à la rentrée prochaine et que cela équivaut à 30 postes : donc 30+ 5 = 35…CQFD !!

Plus sérieusement le DASEN sans guère donner de détails concrets a développé ses priorités : amélioration du taux d’encadrement, réduction des inégalités sociales et territoriales, scolarisation des –de 3 ans (création de 3 TPS), renforcement de la brigade de remplacement, optimisation du pilotage départemental (1 CPD maîtrise de la langue et 1 en mathématiques + un coup de pouce à la maternelle), inclusion scolaire (ITEP, prison…).

Le SNUIPP/FSU l’a interrogé sur les ULIS Ecoles (rien pour cette année) et les RASED 1 psychologue en plus, bascule de postes E en G (départs en formation confirmés).

Le dédoublement des CP en REP et des CE1 en REP+ a été évoqué rapidement. Il a été annoncé que les PDMQDC de l’éducation prioritaire seraient tous utilisés pour ce dispositif. Les « plus de maitres » hors zone d’éducation prioritaire devraient être maintenus… Ainsi, c’est une innovation qui se voit remis en question et disparaitre dans de nombreuses zones. Ces postes engageaient pourtant l’école vers l’innovation et la transformation des pratiques professionnelles et étaient plébiscités par les équipes.

Malgré nos sollicitations le DASEN n’a rien annoncé de précis sur les ouvertures ou fermetures de classes. Nous devrions avoir le document avec ses propositions le mardi 6 février au matin (pour rappel le Groupe de Travail (GT) est le …8 février). Il a juste affirmé que pour les écoles touchées par une fermeture il n’y aurait pas de classes entre 25 et 27 en élémentaire et pas plus de 28 élèves en maternelle. L’avenir dira ce qu’il en est…

Dès le début de cette réunion informelle, le SNUIPP/FSU était intervenu pour regretter l’absence d’un Comité Technique (CTSD) instance officielle pour débattre des orientations de la carte scolaire. Nous sommes également intervenus pour condamner le calendrier très court (1 semaine entre le GT et le CTSD). Pour le DASEN, ce qui compte ce n’est pas « le temps du dialogue social mais sa qualité » en faisant référence aux documents que nous découvrirons le 6 février.

Au-delà des formules convenues et au vu des délais, si cela n’est pas déjà fait, ne tardez pas à nous contacter pour que nous étudions votre situation (en risque de fermeture ou demande d’ouverture).

Le SNUIPP/FSU sera actif et présent pour défendre l’amélioration des conditions de travail des personnels et d’étude des élèves afin que toutes les écoles et les enseignant(e)s soient sereins.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.