SNUipp-FSU de l’Eure (27)
http://27.snuipp.fr/spip.php?article789
communiqué de presse 18 mai
jeudi, 19 mai 2011
/ SNUipp 27

Des choix budgétaires à la hauteur de nos élèves

 A l’initiative du SNUipp-FSU, enseignants des écoles, parents d’élèves, élus et associations d’enseignants en Rased*, venus de toute la France, sont aujourd’hui réunis sous les fenêtres du ministre de l’Éducation Nationale. Ils sont venus pour dire non aux suppressions massives de postes et pour demander une autre politique éducative.

 Ce rassemblement vient donner une dimension nationale à la protestation qui s’exprime dans tous les départements sur les conditions dans lesquelles s’organise la rentrée prochaine.

 1500 fermetures de classes, 600 postes de Rased supprimés, mise en cause du bon fonctionnement de l’école, que cela concerne l’accueil en maternelle, l’école rurale, l’éducation prioritaire, les remplacements ou la formation des enseignants ; une délégation d’enseignants et de représentants des associations Rased * sera reçue pour exposer les situations difficiles attendues à la rentrée et redire que le non remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite ne peut en aucun cas constituer l’Alpha et l’Oméga d’une politique éducative.

 Le SNUipp-FSU demande un collectif budgétaire pour une autre rentrée, ainsi qu’une toute autre logique pour la préparation du budget 2012 qui laisse craindre une poursuite de cette politique aveugle (8 000 suppressions de postes envisagées dans le primaire, ce qui représenterait la fermeture de 5 000 classes ).

 L’école a besoin d’un nouvel horizon et d’investissements massifs pour pouvoir faire réussir tous les élèves. Le Snuipp-FSU s’adresse à ses partenaires de l’Education pour la poursuite de mobilisations unitaires pour l’Ecole.

Paris, le 18 mai 2011

* Associations d ?enseignants en RASED : FNAME, FNAREN, AFPEN

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Eure (27), tous droits réservés.